Mesures d’urgences

Message de la direction générale

Afin d’être en mesure de réagir adéquatement lorsqu’une situation malheureuse l’impose, le Cégep de Chicoutimi a un plan de mesures d’urgence.

La sécurité de notre clientèle étudiante, de notre personnel et de nos biens figure au cœur de cet outil de référence que nous devons tous bien maîtriser.

Dans la mesure du possible, ce code de conduite indique comment réagir en situation d’urgence. On y trouve tous les outils nécessaires à la prise de décision judicieuse en période de crise.

L’histoire nous a enseigné qu’il ne faut jamais négliger notre préparation, peu importe où nous nous situons dans le monde. C’est pourquoi je vous invite à prendre connaissance de ce document, à le garder à la vue et à le consulter régulièrement.  En bout de ligne, c’est toute notre communauté qui risque d’en bénéficier.

Denyse Blanchet
Directrice générale

Trois consignes universelles

Vous trouverez dans les prochaines pages des informations et des consignes utiles pour limiter les impacts
d’une situation d’urgence sur la santé et la sécurité des occupants du collège et sur le fonctionnement de
l’établissement.
En fait, vous y trouverez les situations d’urgence qui sont les plus susceptibles de se produire dans notre
milieu. L’information et les consignes sont présentées sous forme d’aide-mémoire.
1. Assurez votre propre sécurité
La meilleure façon d’être efficace et utile dans les situations d’urgence est d’être en situation sécuritaire.
2. Demeurez calme
Conserver votre calme peut faire toute la différence dans l’application et le succès des consignes
spécifiques aux différents événements.
3. Utilisez le 555
Dès que vous êtes en contact avec le poste de sécurité :

  • identifiez-vous;
  • précisez votre localisation;
  • décrivez la situation le plus précisément possible.

Alerte en cas d'urgence

Moyens de diffusion de l’ordre d’évacuation
Plusieurs moyens de diffusion d’un avis d’évacuation peuvent être utilisés.
De manière succincte, il s’agit de :

  • verbalement de personne à personne;
  • l’émission d’un signal d’alarme sonore d’incendie;
  • la diffusion d’un message d’évacuation au moyen du système de radiocommunication
    (par l’intermédiaire des messagers);
  • la diffusion d’un message d’évacuation au moyen de téléphones cellulaires;
  • la diffusion d’un message d’évacuation au moyen d’un porte-voix.
  • la diffusion d’un message d’évacuation au moyen d’intranet.

La personne qui ordonne une évacuation choisit le moyen d’avis le plus approprié selon la nature
et l’ampleur du sinistre.

Évacuation

Responsabilités des employés évacués
Lorsqu’un avis d’évacuation est émis, tous les employés concernés par l’évacuation doivent :

  • suivre les directives émises par le chef de secteur et les moniteurs;
  • arrêter toute activité dans le secteur;
  • évacuer immédiatement par la sortie d’urgence désignée par le moniteur;
  • se diriger vers le lieu de rassemblement désigné et attendre les instructions;
  • fermer toute source d’ignition possible avant de quitter les lieux;
  • prendre en charge les visiteurs présents;
  • demeurer regroupés au lieu de rassemblement, ne pas quitter les lieux;
  • ne jamais retourner à l’intérieur du lieu évacué avant d’en avoir reçu l’autorisation.

Appel à la bombe

Lorsqu’une personne reçoit une menace à la bombe
par téléphone, elle doit :

  • demeurer calme
  • être polie et courtoise
  • ne pas interrompre l’appelant
  • essayer d’obtenir le plus d’informations possible, notamment :
    • Où avez-vous mis la bombe ?
    • Dans combien de temps va-t-elle exploser ?
    • Pourquoi avez-vous mis cette bombe ?
    • De quel genre de bombe s’agit-il ?
    • Quel est votre nom ?

Après l’appel elle doit :

  • aviser immédiatement le bureau de la sécurité en composant le « 5-5-5 »;
  • âge;
  • sexe;
  • langue d’usage (anglais, français);
  • message complet (écrire tous les détails);
  • intonation de la voix;
  • type de voix (rauque, accent, nasillarde, etc.);
  • bruits de fond (circulation, machinerie, etc.);
  • état physique et psychologique (ivre, drogué, nerveux, calme, etc.);
  • date, heure, durée de l’appel;
  • l’appelant semble-t-il connaître les lieux.

Colis suspect

Dans le cas de colis suspect, soyez toujours prudent et sachez différencier ce qui est normal
de ce qui est insolite.
Si vous découvrez une lettre ou un colis suspect :

  • évitez de toucher le colis;
  • avisez immédiatement le bureau de la sécurité en composant le « 5-5-5 »;
  • suivez les consignes qui vous seront transmises.

Voici les indices qui peuvent vous aider à identifier un colis suspect :

  • lettre ou colis insolite ou inattendu;
  • poids excessif par rapport au format de l’enveloppe ou du colis;
  • mentions restrictives : confidentiel, personnel, urgent, à livrer immédiatement, à remettre en main propre, etc.;
  • adresse composée de lettres découpées et collées;
  • présence de poudre ou d’abrasif.

Confinement

Durant la phase de détection et de confinement, toute personne témoin de la présence dans l’environnement
d’une source de contamination qui atteint ou est susceptible d’atteindre l’établissement, doit immédiatement
aviser l’agent de sécurité, en composant le « 5-5-5» et lui fournir les informations suivantes :

  • s’identifier;
  • identifier d’où provient l’appel;
  • décrire l’observation : nature et couleur du nuage, direction du vent, symptômes d’intoxication;
  • fermer les fenêtres et les portes.

Fuite de gaz proprane

Toute personne qui détecte une odeur de gaz propane doit sans délai :

  • éloigner toute personne à proximité de la fuite;
  • aviser l’agent de sécurité en composant le « 5-5-5 ».

S’il s’agit d’une fuite à l’intérieur :

  • ventiler la pièce ou le secteur concerné;
  • fermer la porte de la pièce afin d’isoler la localisation de la fuite.

Ne manipulez aucun objet susceptible de produire une étincelle ou une flamme (briquet, téléphone situé dans
la pièce où est localisée la fuite de gaz, interrupteur ou appareil électrique, lampe de poche, etc.).
N’actionnez pas une station manuelle reliée au système d’alarme incendie car l’étincelle produite par l’entrée
en fonction de la station manuelle peut être suffisante pour enflammer le gaz.

Incendie

De manière spécifique, toute personne qui constate un début d’incendie doit sans délai appliquer les principes
du S.A.F.E. Ce principe, lorsqu’appliqué correctement, permet de diminuer les impacts sur la personne et de
diminuer les effets de la fumée et des flammes.

S.A.F.E. est l’acronyme des mots SAUVER / ALERTER / FERMER / ÉTEINDRE. Lorsqu’une personne
est témoin d’un début d’incendie ou de fumée apparente, elle doit appliquer les étapes suivantes:

  1. Sauver : Déplacer ou évacuer toute personne située à proximité du foyer d’incendie;
  2. Alerter : Donner l’alarme en tirant une station manuelle d’incendie et aviser l’agent de sécurité
    en composant le « 5-5-5 » ;
  3. Fermer : Compartimenter le secteur touché par l’incendie en fermant les portes et les fenêtres;
  4. Éteindre : Éteindre le foyer de l’incendie avec un extincteur portatif, si cela est possible et sécuritaire.

L’application intégrale de ces quatre actions permet d’assurer un minimum de sécurité aux occupants situés
à proximité de l’incendie en attendant du renfort.
Note :

  • Il est impératif de savoir que l’extincteur portatif doit être utilisé seulement pour un début
    d’incendie.
  • Le début d’incendie se définit comme étant un feu avec une hauteur de flamme ne dépassant
    pas un (1) mètre.

Inondation et refoulement d'égout

De manière spécifique toute personne qui constate une inondation doit sans délai :

  • éloigner toute personne à proximité du risque;
  • aviser le bureau de la sécurité en composant le « 5-5-5 »;
  • se tenir éloignée de la zone inondée
  • éviter le contact avec l’eau afin de ne pas être électrocuté;
  • fermer les portes du local sinistré.

L’application intégrale de ces actions permet d’assurer un minimum de sécurité aux occupants situés
à proximité de l’inondation, en attendant l’arrivée d’intervenants d’urgence et du responsable des
services techniques.

Matières dangereuses

De manière spécifique toute personne qui constate le déversement d’un produit dangereux
doit sans délai :

  1. déplacer ou évacuer toute personne située à proximité du lieu de la perte de confinement
    s’il n’y a pas de risque pour sa propre sécurité;
  2. informer le bureau de la sécurité en appelant le « 5-5-5 »;
  3. isoler la pièce touchée par le déversement en fermant les portes;
  4. s’éloigner de l’endroit et demeurer dans une zone sécuritaire;
  5. restez accessible afin d’informer le coordonnateur des mesures d’urgence de la nature du produit
    ainsi que des circonstances de l’évènement.

Menaces à la personne

Dans tous les cas où des menaces sont proférées ou des gestes d’intimidation sont posés à l’égard
d’une personne, cette dernière doit en aviser immédiatement l’agent de sécurité.
Une fois l’appel reçu, l’agent de sécurité au poste de commandement en avisera le coordonnateur des mesures
d’urgence. Celui-ci effectuera l’analyse de la menace et déterminera les mesures de prévention ou
d’intervention qui pourraient être applicables selon les circonstances.
Les témoins d’un acte de violence doivent :

  • si leur santé ou sécurité n’est pas menacée, avec l’aide d’une autre personne, tenter de contrôler
    l’agresseur en n’utilisant que la force nécessaire;
  • si leur santé et sécurité sont menacées, éloigner toute personne à proximité des lieux et se mettre
    à l’abri sous une table, un bureau, etc.;
  • si possible, quitter les lieux immédiatement, se diriger vers la sortie d’urgence la plus près
    et quitter le bâtiment;
  • aviser sans délai l’agent de sécurité au poste de commandement « 5-5-5 », si possible ou sinon
    le Service de police en composant le «9-9-1-1». Donner le plus d’informations possibles
    (auteur, description, lieu, armé ou non).

Panne électrique et/ou téléphonique

Toute personne présente dans l’établissement lors d’une panne électrique doit, sans délai :

  • s’immobiliser et attendre le démarrage du groupe électrogène et des unités d’éclairage d’urgence;
  • rassurer les personnes autour d’elle;
  • regagner son service en empruntant les escaliers;
  • n’utiliser que des lampes de poches pour s’éclairer (ne pas employer de flamme nue).

L’application intégrale de ces actions permet d’assurer un minimum de sécurité aux personnes présentes
lorsque survient une panne électrique.
Toute personne qui constate une interruption du fonctionnement du système téléphonique doit sans délai :

  • aviser l’agent de sécurité au bureau de la sécurité/accueil ;
  • informer tous les employés de son service;
  • localiser les téléphones publics de son secteur.

L’application intégrale de ces actions permet de s’assurer qu’un moyen de télécommunication a été localisé
près du service, permettant ainsi un minimum de sécurité aux personnes présentes en cas d’urgence.

Tireur actif

Consignes à toute personne présente lors d’une fusillade

Lors d’une fusillade, il importe d’adopter les premières mesures
suivantes :

  • évitez d’être une cible immobile ou de devenir une cible,
    en vous approchant de la menace;
  • fuir les lieux si vous le pouvez et à défaut de le pouvoir,
    cachez vous;
  • ne vous adressez pas à l’agresseur et encore moins tenter
    de tenir des propos dissuasifs;
  • adoptez une attitude de soumission, baissez les yeux,
    évitez de le croiser dans sa course;
  • augmentez la distance entre lui et vous.

Se barricader dans une pièce
Lorsqu’il est possible de se barricader dans une pièce, vous devez :

  • permettre à d’autres personnes de s’y réfugier avant de
    fermer la porte;
  • refermez et verrouillez la porte, si c’est possible;
  • placez des objets devant la porte (tables, chaises, poubelle,
    etc.) afin de ralentir l’accès à la pièce au tireur;
  • fermez les lumières;
  • couchez-vous sur le sol (si possible le long d’un mur) et
    abritez-vous avec une table;
  • gardez le silence, n’attirez pas l’attention par le bruit.

Une fois barricadé
Il vous faut :

  • signalez votre présence soit en composant le « 9-9-1-1 »
    ou le numéro d’urgence interne « 555 » ou en manifestant
    votre présence en agitant un chandail à une fenêtre;
  • de façon sécuritaire, inscrire sur une feuille le nombre de
    personnes, avec le nombre de blessés, et l’afficher dans une
    fenêtre externe;
  • évaluez la possibilité de quitter l’immeuble de façon
    sécuritaire (par une fenêtre, escaliers de secours);
  • ignorez l’alarme incendie à moins qu’il y ait des indices de
    feu;
  • attendre que les policiers viennent vous chercher;
  • si on tente de défoncer la porte, ce ne sont pas les policiers,
    ceux-ci demandront votre collaboration suivie d’ordres
    clairs.

Tremblement de terre

Peu importe où vous vous trouvez au moment où le tremblement
de terre commence, abritez-vous immédiatement et restez au
même endroit jusqu’à ce que les secousses cessent.
Si vous êtes à l’intérieur :

  • restez-y;
  • ne vous précipitez pas dehors;
  • abritez-vous sous une table, un bureau ou sous un autre
    meuble solide et agrippez-vous-y;
  • si vous vous trouvez dans un corridor, mettez-vous en
    position accroupie le long d’un mur intérieur;
  • protégez votre tête et votre visage;
  • éloignez-vous des fenêtres, des cloisons de verre, des
    miroirs, des bibliothèques, des meubles en hauteur, des
    appareils d’éclairage.

Si vous êtes à l’extérieur :

  • restez-y;
  • essayez de vous diriger vers un endroit sûr, loin des
    fenêtres, des édifices, des fils électriques ou des poteaux
    téléphoniques.

Après le tremblement de terre :

  • restez calme et si vous êtes indemne, prenez en charge
    d’autres personnes dans le besoin;
  • en cas de blessure, administrez les premiers soins si vous
    avez la formation de secouriste, sinon avisez les secours
    d’urgence;
  • n’utilisez pas le téléphone, à moins d‘avoir à signaler une
    extrême urgence;
  • si possible, dirigez-vous vers les points de rassemblement
    désignés lors d’une évacuation générale de l’établissement;
  • attendez calmement les instructions du coordonnateur des
    mesures d’urgence.