Techniques d’inhalothérapie : les cinq domaines dans lesquels vous serez formé

DSC_9283HD web

Techniques d’inhalothérapie : les cinq domaines dans lesquels vous serez formé

Le programme Techniques d’inhalothérapie vise à former des inhalothérapeutes qui auront les compétences pour travailler dans les cinq domaines suivants :

  • En médecine d’urgence ou soins intensifs ;
  • En élaboration de diagnostics ;
  • En salle opératoire ;
  • En soins respiratoires à domicile ;
  • En enseignement, éducation ou rééducation respiratoire.

 

En médecine d’urgence ou soins intensifs

En étroite collaboration avec les médecins et infirmiers, vous aurez à :

  • Intervenir auprès de patients ayant des risques d’arrêt respiratoire (maladie des voies respiratoires ou accident) ;
  • Surveiller les signes vitaux (pouls, pression) ;
  • Installer des appareils d’aide respiratoire (moniteur défibrillateur, respirateur artificiel, etc.) ;
  • Administrer de l’oxygène ou des gaz médicaux selon les prescriptions ;
  • Participer aux interventions de réanimation lors d’arrêts respiratoires et cardiaques.

 

En épreuves diagnostics

  • Participer à l’élaboration diagnostique par différents types d’épreuves : gazométrie sanguine, fonction cardiorespiratoire au repos et à l’effort, prélèvement de sécrétions bronchiques, etc. ;
  • Intervenir auprès du médecin dans l’élaboration et l’application des traitements des patients et suivre l’évolution de leur état de santé avant, pendant et après le traitement ;
  • Enseigner aux personnes souffrant de maladies cardiaques ou respiratoires et à leur famille comment intervenir en cas de situations d’urgence.

En salle opératoire

  • Préparer les équipements ainsi que le matériel nécessaire à l’anesthésie (médicaments et autres substances) ;
  • Injecter au patient des produits anesthésiants et lui administrer des médicaments par voies respiratoires ;
  • Surveiller les fonctions pulmonaires du patient à l’aide d’appareils ;
  • Assister l’anesthésiste dans ses fonctions lors d’anesthésies générales ou régionales (épidurale, rachidienne, bloc nerveux).

En soins respiratoires à domicile

  • Procéder à l’évaluation globale de l’état de santé du patient ainsi qu’à une évaluation clinique de ses fonctions respiratoires ;
  • Appliquer différentes techniques de soins respiratoires ;
  • Évaluer des problèmes reliés aux troubles du sommeil ;
  • Enseigner aux personnes souffrant de maladies cardiaques ou respiratoires et à leur famille comment intervenir en cas de situations d’urgence.

 

En enseignement, éducation et rééducation respiratoire

En collaboration avec une équipe médicale multidisciplinaire, vous aurez à :

  • Coordonner et contrôler les activités éducatives spécifiques à la fonction respiratoire, ayant pour objectif d’aider les patients à retrouver leur capacité respiratoire ;
  • Enseigner aux patients les techniques et les interventions préventives appropriées ;
  • Évaluer l’atteinte des objectifs d’apprentissage du patient.

Retour à la page du programme