Technologie d’analyses biomédicales – Les cinq domaines dans lesquels vous serez formé

DSC_2551 web

Technologie d’analyses biomédicales – Les cinq domaines dans lesquels vous serez formé

Le programme Technologie d’analyses biomédicales vise à former des technologistes qui auront les compétences pour travailler dans les cinq domaines suivants :

  • Biochimie ;
  • Microbiologie ;
  • Hématologie/hémostase/prélèvements ;
  • Histologie (anatomopathologie) ;
  • Immunohématologie.

Voici les principales tâches qui les caractérisent et les distinguent les uns des autres.

Biochimie :

  • Recevoir et traiter les spécimens de sang, d’urine, de selles, de liquide céphalo-rachidien et d’autres liquides biologiques ;
  • Détecter ou effectuer le dosage des substances que l’on retrouve dans le sang et autres liquides biologiques à l’aide d’appareils de pointe ;
  • Valider les résultats d’analyse* et les transmettre au médecin qui en interprétera les résultats.

*Ces analyses permettront notamment d’aider au diagnostic et au suivi du diabète, de l’hypercholestérolémie, de l’infarctus, de l’insuffisance rénale, d’un coma, d’une thérapie médicamenteuse, etc.

 

Microbiologie :

  • Effectuer des analyses d’échantillons d’urine, de selles, de gorge, de sang, de liquide céphalo-rachidien et des échantillons vaginaux et urétraux ;
  • Déterminer le type d’infection (virus, bactéries, parasites, champignons) ;
  • Déterminer l’antibiothérapie appropriée ;
  • Valider les résultats d’analyse* et les transmettre au médecin qui en interprétera les résultats.

*Ces analyses permettront notamment de déceler des maladies telles que la tuberculose, la mononucléose, une maladie transmise sexuellement, le streptocoque, la méningite, la pneumonie, l’hépatite, le C. difficile, etc.

Hématologie / hémostase :

Hématologie :

  • Effectuer des prélèvements sanguins auprès d’un patient ;
  • Effectuer diverses analyses sur les globules blancs, les globules rouges, les plaquettes sanguines ;
  • Identifier des maladies telles que : anémies, leucémies et autres désordres hématologiques ;
  • Valider les résultats d’analyse et les transmettre au médecin qui en interprétera les résultats.

Hémostase :

  • Effectuer des tests de coagulation pour connaître les causes d’une hémorragie ou d’une thrombose ;
  • Assurer le suivi des patients sous traitement anticoagulant ;
  • Valider les résultats d’analyse et les transmettre au médecin qui en interprétera les résultats.

 Histologie :

  • Manipuler divers spécimens de tissus ou d‘organes à partir de prélèvements  (biopsie, autopsie) ;
  • Préparer les spécimens qui seront examinés au microscope selon la technique appropriée ;
  • Valider les résultats d’analyse et les transmettre au pathologiste qui posera un diagnostic ;
  • Signaler au chirurgien s’il y a tumeur ou anomalie tissulaire ;
  • Assister le pathologiste lors des autopsies sur des patients afin d’y découvrir les causes de leur décès.

Immunohématologie :

  • Effectuer des analyses de médecine transfusionnelle à partir d’échantillons sanguins ;
  • Effectuer des analyses de sang pour déterminer le groupe sanguin du patient ;
  • Effectuer des tests de compatibilité de sang du donneur et du receveur ;
  • Effectuer des analyses chez les femmes enceintes pour prévenir certaines maladies chez le nouveau-né ;
  • Préparer des produits sanguins pour transfusion ;
  • Résoudre des problèmes d’incompatibilité transfusionnelle.

Retour à la page du programme